Le conseil régional : mieux comprendre

En France, la région est à la fois une division administrative du territoire, une collectivité territoriale décentralisée dotée de la personnalité juridique et d’une liberté d’administration, une circonscription administrative des services déconcentrés de l’état

Rappel historique et géographique.

Histoire : Les régions ont été crées après la première guerre mondiale .De multiples modifications ont fait évoluer les découpages régionaux, la loi du 2 mars 1982 a institué l’élection des conseillers régionaux au suffrage universel direct, dans le cadre des départements, pour un mandat de six ans renouvelable, et a doté les régions de compétences biens définies. La première élection a eu lieu le 16 mars 1986.

De nombreux essais de modification géographique des régions ont été effectués pour aboutir le 2 juin 2014 au passage de 22 régions après modification à 13 régions puis à 14 après arbitrage de François Hollande.

Géographie :           Voici les 7 régions inchangées

La Bretagne   –   Les pays de la Loire   – L’Aquitaine –   Le Nord –pas –de-Calais   –   La Corse –   L’Ile-de-France    –   La Provence-Alpes-Côte d’azur

Voici la liste des 15 régions qui fusionnent en 7 nouvelles « super »régions

-Le Poitou Charente, le Centre et le Limousin  –   La basse Normandie et la Haute Normandie  – La Picardie et la Champagne-Ardenne   – L’auvergne et le Rhône-Alpes  –  L’Alsace et la Lorraine    –  La Bourgogne et la Franche-Comté  – Le Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon.

Notre région Provence-Alpes-Côte d’Azur est constituée de six départements (Alpes de Haute Provence- Alpes Maritimes –Bouches du Rhône – Hautes Alpes – Vaucluse – Var). 963 communes peuplées de 4,8 millions d’habitants reparties sur un territoire de 31400 km2. Un territoire d’exception avec 4 parcs nationaux sur les dix parcs nationaux de France – Calanques – Port Cros – Ecrins – Mercantour et 11 réserves nationales.

Notre région est délimitée au sud par prés de 900 km de côtes qui bordent la méditerranée et au nord et à l’est les zones montagneuses s’imposent.

Composition du conseil régional

La région, c’est un président, des élus et une administration

L’exécutif est composé d’un président, de 15 vice-présidents et de conseillers régionaux. Au total, 123 conseillers régionaux, élus au suffrage universel direct, composent l’assemblée générale.

Le président : Elu à la tète du conseil régional en 1998,réélu pour un troisième mandat en 2010,Michel Vauzelle est né le 15 aout 1944. Diplômé de l’IEP Paris ,avocat de profession , porte parole de la présidence de la république de 1981 à1986, ministre de la justice de 1992 à1993, maire d’Arles de 1995 à 1998, député des Bouches du Rhône de 1997 à aujourd’hui .

La commission plénière : Avec ses 123 élus régionaux l’assemblée plénière est l’instance régionale qui prend les décisions , elle vote le budget ainsi que les décisions budgétaires modificatives qui interviendront en cours d’année. Elle adapte également les contrats avec l’état et l’union européenne   concernant son domaine de compétence .La commission plénière se réunit une fois par trimestre ou à l’initiative du président ou à la demande d’un tiers des membres. Les réunions sont publiques.

La commission permanente : La commission permanente est une émanation du conseil régional. Elle est composée du président et des vice- présidents du conseil régional ainsi que d’un ou plusieurs autres membres .Le conseil peut lui déléguer une partie de ses fonctions à l’exception de celles concernant le budget.

 

Aux cotés du conseil régional siège le comite économique, social et environnemental régional (CESR), assemblée composée de représentants des différents secteurs socioéconomiques .Son rôle est purement consultatif et se traduit par la délivrance d’avis à destination du conseil régional.

Compétence du conseil régional

Les compétences du conseil régional touchent de nombreux aspects de la vie quotidienne des citoyens.

 Les lycées et apprentissage .C’est la région qui finance la construction et l’entretien des établissements de son territoire

La formation professionnelle. L’accès à un emploi durable et pour tous est l’objectif numéro 1 du conseil régional

Les transports collectifs régionaux. Les trains et autocars sont financés par la région qui aménage également les gares.

Le développement économique et l’emploi. L’objectif est d’exploiter tous les gisements d’emplois possibles .Elle soutient la création d’entreprises, le développement des PME .

L’aménagement du territoire. La région s’est dotée d’une palette d’outils complète afin de permettre un développement équilibré de son territoire qui respecte le progrès social, l’efficacité économique et l’environnement (développement durable).

La prochaine élection du conseil régional a lieu le 6 décembre et le 13 décembre

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *